Le film de James Cameron raconte l'histoire d'une unité anti-braconnage entièrement féminine au Zimbabwe

par | Avr 21, 2020 | Recettes vegan | 0 commentaires




«Akashinga: The Brave Ones» sera présenté en première mondiale au Festival EarthxFilmLe film raconte l'histoire d'une unité anti-braconnage entièrement féminine au ZimbabweUn nouveau court métrage documentaire raconte l'histoire d'Akashinga, l'anti-braconnage entièrement féminin Une unité au Zimbabwe qui fait face aux braconniers et sauve la faune sauvage. Akashinga: The Brave Ones, qui a été produit par James Cameron, triple lauréat d'un Oscar, sera présenté en première au EarthxFilm Festival, qui se tiendra pratiquement du 22 au 27 avril. célébrer le 50e anniversaire du Jour de la Terre. Il s'agit d'une production de films documentaires National Geographic. AkashingaAkashinga, fondée par l'ancien soldat australien des forces spéciales et leader anti-braconnage Damien Mander, est une équipe de femmes exclusivement réservée aux rangers luttant contre le braconnage.Selon National Geographic Documentary Films, les femmes «  issues des victimes et des marginalisés '' révolutionnent la voie les animaux sont protégés et les communautés sont responsabilisées. »L'organisation ajoute:« Ce court métrage est une célébration du courage, de la conservation et de la pensée peu orthodoxe qui conduisent à un changement positif massif. »« Première et dernière ligne de défense », Damien Mander, fondateur et PDG de la Fondation internationale anti-braconnage et d'Akashinga, a déclaré dans un communiqué: "Le trafic illégal d'espèces sauvages est l'une des plus grandes industries criminelles du monde, liée au terrorisme et, selon certaines preuves, à la pandémie que nous avons du mal à arrêter." Le trafic d'espèces sauvages doit être arrêté à la source. C'est le travail des gardes forestiers comme l'Akashinga. Ils sont la première et la dernière ligne de défense non seulement pour la nature, mais aussi pour l'humanité. "" De plus en plus puissant ", le producteur exécutif James Cameron a déclaré à Plant Based News:" Alors que nous luttons contre un ennemi viral de plus en plus puissant, les guerres de braconnage font rage. . "Les Akashinga sont des guerriers de première ligne – farouchement déterminés à protéger les espèces les plus vulnérables d'Afrique et à assurer un avenir positif à leurs communautés." Ils se battent pour que la nature gagne. "Akashinga: The Brave Ones est également une sélection officielle de la Tribeca Festival du film et sera diffusé sur National Geographic plus tard cette année dans 171 pays et 43 langues.



Source link