Des braconniers abattent des girafes blanches rares au Kenya

par | Mar 11, 2020 | Recettes vegan | 0 commentaires




Les tueurs n'ont pas encore été retrouvés, et leur motivation reste inconnueLa mère et son veau ont été tués par des braconniers (Photo: Hirola Conservancy) Les braconniers ont tué deux girafes blanches extrêmement rares au Kenya, selon les écologistes. Les corps des animaux – une femelle et son veau – ont été retrouvés par des gardes forestiers dans un village du nord-est du Kenya.La Kenya Wildlife Society dit qu'elle enquête sur les tueries, mais les tueurs – et leur motif – n'ont pas encore été identifiés.Girafes blanches lorsqu'ils ont été photographiés en 2017, dans des images qui se sont répandues à travers le monde. Leurs peaux blanches sont le résultat d'une maladie rare appelée leucisme, qui provoque une perte partielle de pigmentation chez les animaux. Si elle diffère de l'albinisme, une condition dans laquelle la mélanine est absente, leurs peaux blanches sont le résultat d'une maladie appelée leucisme (Photo: Hirola Conservancy) «  Très triste journée '', Mohamed Ahmednoor est le directeur de la Ishaqbini Hirola Community Conservancy, qui est en grande zone non clôturée qui abrite également des villages. Il a révélé que les deux animaux avaient été vus pour la dernière fois dans la réserve il y a environ trois mois. Il a ajouté: "Nous sommes la seule communauté au monde à être la gardienne de la girafe blanche". pour conserver des espèces rares et uniques, et un signal d'alarme pour un soutien continu aux efforts de conservation. "Une troisième girafe blanche – qui serait la dernière restante – est toujours en vie.



Source link