73% des écoles primaires françaises proposent des repas sans viande au moins une fois par semaine

par | Sep 23, 2020 | Recettes vegan | 0 commentaires




Mais en vertu d'une loi française appelée loi Egalim, toutes les écoles sont tenues de servir au moins un repas sans viande par semaine En vertu de la loi française, les écoles devraient offrir au moins un repas végétarien chaque semaine (Photo: Adobe. Ne pas utiliser sans Près des trois quarts (73%) des crèches et écoles primaires françaises proposent au moins un repas sans viande par semaine, selon une enquête récente de Greenpeace.Toutes les écoles françaises sont tenues de servir au moins un repas sans viande par semaine en vertu d'une loi appelée loi Egalim, adoptée en 2018 et entrée en vigueur en novembre dernier.En vertu de la loi Egalim, qui contient un ensemble de mesures, les écoles doivent abandonner la viande et le poisson du menu au moins une fois par semaine. Mais l'enquête de Greenpeace suggère que toutes les écoles ne sont pas conformes. "Très peu d'informations" Lorsque la loi a été annoncée, Greenpeace s'est inquiétée du manque d'informations pour les écoles, la porte-parole Laure Ducos déclarant: "Très peu d'informations ont circulé depuis Ministère et il n'y a pas eu de décret. "Il y a donc des villes qui pensent que ce n'est pas obligatoire parce qu'il n'y a pas eu de décret, mais ce n'est pas vrai: la loi est passée et il est donc important de rappeler ces obligations." L'enquête de Greenpeace suggère que toutes les écoles ne respectent pas la loi (Photo: Adobe. Ne pas utiliser sans autorisation) «  Le progrès est réel '' Une enquête de Greenpeace 2018 a révélé que 69% des élèves du primaire n'avaient pas d'autre choix que de manger de la viande presque tous les jour dans leur cantine. Ainsi, les données de son dernier sondage montrent que «les progrès sont réels». Mais l'organisation caritative affirme qu'environ un quart des municipalités ne proposent toujours pas de menu végétarien s sur une base hebdomadaire – en d'autres termes, ils «ne respectent pas la loi». «Dans les collèges et lycées, les résultats sont plus inquiétants: 41% des collèges et 48% des lycées que nous avons analysés (493 lycées et 415 collèges au total) n'ont pas mis en place l'expérience. Les menus proposés sont moins diversifiés et la part du bio est moins importante: seul un menu végétarien sur 10 en contient contre un sur quatre au primaire ", précise l'organisation." Près d'un an après l'entrée en vigueur de l'expérimentation avec des menus végétariens, il n'est pas tolérable que certaines communautés ne l'appliquent toujours pas. Il est particulièrement scandaleux que certains conseils départementaux s'opposent ouvertement à la loi et que l'État la laisse faire. "



Source link